top of page

Les défis du cycle menstruel quand on est maman

Dernière mise à jour : 5 mars

Le cycle menstruel fait parti du quotidien de nombreuses mamans. Un cycle que que vous pouvez avoir tendance à subir avec ces fluctuations hormonales, qui peuvent avoir un impact considérables sur votre parentalité. En effet, on en parle peu, et c'est bien dommage, le cycle menstruel des femmes met votre parentalité au défi et principalement vos capacités à être bienveillante et patiente.





Les 4 phases du cycle menstruel

Je vous propose dans un petit temps de faire une rapide révision des différentes phases du cycle. Un petit rappel des cours de biologie, et de tout ce qu'il se passe dans votre corps.


Les 4 phases biologique

La phase folliculaire

La phase folliculaire est la première phase du cycle menstruel. Elle commence le premier jour des règles et se termine au moment de l'ovulation. Pendant cette phase, les hormones folliculostimulantes (FSH) et lutéinisantes (LH) sont produites pour stimuler la croissance des follicules dans les ovaires. Lorsque l'un des follicules atteint sa taille maximale, il libère un ovule mature lors de l'ovulation.


Pendant la phase folliculaire du cycle menstruel, les niveaux d'oestrogène augmentent, ce qui peut améliorer l'humeur, l'énergie et la cognition. Les femmes peuvent se sentir plus positives, plus confiantes et plus alertes.


L'ovulation

L'ovulation est la deuxième phase du cycle menstruel et se produit généralement autour du 14e jour du cycle. Pendant cette phase, l'ovule mature est libéré de l'ovaire et se déplace dans les trompes de Fallope pour être fécondé. Si l'ovule n'est pas fécondé, il se désintègre.


La phase lutéale

La phase lutéale est la troisième phase du cycle menstruel et commence après l'ovulation. Pendant cette phase, le corps jaune, qui est formé à partir du follicule après l'ovulation, produit de la progestérone pour préparer l'utérus à la grossesse. Si l'ovule n'est pas fécondé, le corps jaune se désintègre et la production de progestérone diminue.


Pendant la phase lutéale du cycle menstruel, les niveaux de progestérone augmentent, ce qui peut causer des symptômes tels que l'anxiété, l'irritabilité et la fatigue.


La menstruation

La menstruation est la dernière phase du cycle menstruel et se produit lorsque l'endomètre, la couche de tissu qui tapisse l'utérus, se désintègre et est expulsé du corps. La menstruation dure généralement de trois à cinq jours.



Les 4 phases vu par Miranda Gray

Dans son livre "tente rouge" Miranda Gray évoque le cycle sous forme d'énergie à chaque phase. Elle invite à se réapproprier la puissance du cycle au lieu de le subir. Voici ce qu'elle nous dit:


Phase de la sorcière - les règles

A la nouvelle lune, les énergies de la "sorcière" correspondent au temps de l'intériorisation. La femme est connectée à ses instincts, son intuition. Elle ressent le besoin de s'isoler, de rêver, de dormir, de ralentir, d'être en soi, pour laisser partir le sang, accepter le passé, faire le tri, faire le deuil.


Phase de la vierge

Puis la muqueuse utérine se reconstitue tout doucement : la femme ressent les "énergies de la vierge" (elle ne court pas de risque de procréer), elle se sent fraîche, neuve et pétillante. Elle est pleine d'ambition, c'est le moment de lancer des projets.


Phase de la mère

Les "énergies de la mère" culminent, elles, à la pleine lune autour de l'ovulation. La femme est ancrée dans la terre et rayonne. Elle est au maximum de sa puissance de création et de l'ouverture vers l'extérieur. Elle est pleine d’énergie sexuelle, très réceptive aux autres personnes et aux idées nouvelles.


Phase de l'enchanteresse

C'est quand la lune se retire et décroît qu’apparaissent les "énergies de l'enchanteresse". La femme prend conscience d'elle-même, expérimente sa force et son pouvoir personnel. Un ovule a été libéré mais n'a pas été fécondé. Les énergies accumulées doivent être libérées d'une façon ou d'une autre.

Il peut y avoir beaucoup de nervosité et d'agitation durant cette phase.





Les défis dans la parentalité

Nous venons de voir que durant le cycle menstruel, la femme vit de nombreux changements corporels et hormonales, ce qui va impacter sur ses capacités, son état d'esprit, son énergie.


Douleurs menstruelles

Certaines femmes peuvent ressentir des douleurs menstruelles ou bien des crampes. La douleur peut affecter l'humeur et la patience, Les douleurs menstruelles, comme l'endométriose, peuvent être si graves qu'elles peuvent affecter la capacité d'une maman à s'occuper de ses enfants.


Vous pouvez prendre des tisanes de feuille de framboisier pour calmer ces douleurs et je vous encourage vivement à consulter un médecin si les douleurs sont très vives et insupportables.


La fatigue

Les changements hormonaux qui accompagnent le cycle menstruel peuvent entraîner une fatigue accrue.

Pensez à faire un bilan sanguin pour vérifier si vous n'avez pas de carence et si besoin prendre des compléments tels que le magnésium, le fer...


Changements d'humeur

Les fluctuations hormonales pendant le cycle menstruel peuvent également causer des changements d'humeur tels que l'anxiété, la dépression et l'irritabilité.


En faisant un suivi de mes cycles, j'ai pris conscience de ces changements d'humeurs. J'ai pu noté que j'étais très irritable à l'approche de mes règles. Une période où je peux facilement m'énerver sur mes enfants alors qu'à d'autres moments, la même situation me fera réagir avec beaucoup de douceur. Le sport et la méditation, tout au long du cycle, m'aident à décharger mes tensions et réguler mon système nerveux pour éviter les effets pervers de ces fluctuations


Saignements abondants

Certains cycles menstruels peuvent être accompagnés de saignements abondants, ce qui peut être très gênant et inconfortable, en plus d'entraîner une carence en fer.

Ce fut mon cas. J'ai longtemps cru que mes cycles étaient normaux. Jusqu'au jour où j'ai enlevé mon stérilet au cuivre avec ma cup. (cup trop grosse pour le stade du cycle) J'ai donc eu des cycles sans contraception et c'est à ce moment là que j'ai compris que j'avais des règles abondantes et l'origine de ma carence en fer, qui entrainait beaucoup de fatigue.


Vivre son cycle, être en harmonie dans sa parentalité

Le cycle menstruel peut être un véritable défi pour toutes les femmes, mais il peut être particulièrement difficile pour les mamans qui doivent jongler avec leur travail, leur famille et leur cycle menstruel.

Bien qu'il puisse être difficile de faire face aux défis du cycle menstruel en tant que maman, il existe des stratégies qui peuvent aider.


Avant les règles, utiliser l'énergie pour faire à l'avance

Vous pouvez profiter de l'afflux d'énergie de la période juste avant les règles (phase de l'enchanteresse) pour préparer la phase sorcière: rangement dans votre maison, préparation de repas à congeler...

Ce qui vous permettra d'être plus au repos lors de vos règles et d'éviter le stress et la pression supplémentaires pendant cette période.


Pendant les règles, ralentir le rythme

Lors de vos menstruations, essayez de ralentir votre rythme si cela est possible ou bien une pause assez longue le soir qui vous permettra de vous reconnecter à vous même.: douche chaude, mouvements de yoga...

Essayez de dormir plus durant la phase de la sorcière. Le sommeil permet de réguler le stress. Evitez de scroller durant cette période ou d'aller sur Netflix, prenez un bon livre pour vous endormir paisiblement.


Vous pouvez trouver réconfort, pendant cette période, auprès de votre conjoint qui pourra assurer le rythme familial et être à l'écoute de vos besoins de vous isoler. Osez expliquer à votre famille votre état et vos besoins. Les règles ne doivent pas être un tabou.


Après les règles, se remettre à jour et bouger

A la fin de vos règles, vous avez un regain d'énergie, vous pouvez reprendre progressivement un rythme, une organisation, effectuer ce que vous avez laissez en attente durant la phase de la sorcière.

Vous pouvez profiter de ce regain d'énergie, cette joie de vivre pour faire du sport.

L'exercice permettra de réguler le système nerveux pour ainsi éviter d'être irritable juste avant les règles.


Pendant l'ovulation,

Au moment de l'ovulation, vous pouvez profiter de ce temps pour rencontrer, appeler des personnes chères à votre cœur.


Profitez de ce temps pour vous consacrer pleinement à vos enfants: temps de jeu, écoute active, massage... avant votre moment off des règles.

Ou bien de profiter de votre couple et de toute l'énergie sexuelle de cette période.


C'est aussi le moment d'être créative: peinture, écriture, cuisine... Libérer vos émotions parasites par ce biais pour éviter les décharges après l'ovulation et juste avant les règles.





Se reconnecter à son cycle et ses besoins

Je vous encourage vivement à utiliser une application de suivi du cycle pour faire le point sur votre cycle. Les applications de suivi du cycle menstruel peuvent aider à prévoir quand les règles vont arriver et à se préparer en conséquence. Certaines applications peuvent également aider à suivre les symptômes et les changements hormonaux pendant le cycle, ce qui peut être utile pour planifier les activités de la journée et mettre en place des solutions pour ne plus subir votre cycle



Le cycle menstruel n'est pas à prendre à la légère. Il est essentiel à mon sens de se le réapproprier pour pouvoir utiliser toutes vos capacités de bienveillance durant ces 25 jours et ne plus subir tous ces effets délétères.








403 vues0 commentaire
Laetitita.Initiation062.jpg

J'aide les mères (dépassées) à retrouver de la légèreté dans leur quotidien et de la confiance dans leur rôle de maman. 
Libérée de l'épuisement, de la culpabilité et de la perfection, elles cultivent avec joie le bonheur familial 

Laetitia Hervy 

Coach pour mamans 

virgule.png
Bébé dormant

Atelier .

Un bébé heureux & épanoui

dés les premiers jours 

bottom of page